Recherchez votre formation
FR
| ENG
  • imprimer
  • Envoyer un mail

Le programme de formation en soins infirmiers

Définition du métier (cf arrêté Juillet 2009, Annexe I, le référentiel d’activités)

Evaluer l’état de santé d’une personne et analyser les situations de soins ;
Concevoir et définir des projets de soins personnalisés ;
Planifier des soins, les prodiguer et les évaluer ;
Mettre en oeuvre des traitements.
Les infirmiers dispensent des soins de nature préventive, curative ou palliative, visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé, ils contribuent à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec leur projet de vie.
Les infirmiers interviennent dans le cadre d’une équipe pluriprofessionnelle, dans des structures et à domicile, de manière autonome et en collaboration.

Les 10 compétences

Pour obtenir le diplôme d’Etat d’infirmier, les étudiants doivent attester de l’acquisition de 10 compétences :

5 compétences « cœur de métier », spécifiques à la profession infirmière

  1. Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
  2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
  3. Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  4. Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique 
  5. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs 

5 compétences « transverses », communes à plusieurs professions paramédicales

  1. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  2. Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle
  3. Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
  4. Organiser et coordonner des interventions soignantes
  5. Informer et former des professionnels et des personnes en formation.

Quatre types de stages sont prévus (cf arrêté Juillet 2009, Annexe III, le référentiel de formation)

1. Soins de courte durée : l’étudiant s’adresse à des personnes atteintes de pathologies et hospitalisées dans des établissements publics ou privés.

2. Soins en santé mentale et en psychiatrie : l’étudiant s’adresse à des personnes hospitalisées ounon, suivies pour des problèmes de santé mentale ou de psychiatrie.

3. Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation : l’étudiant s’adresse à des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou une surveillance constante et des soins en hébergement.

4. Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie : l’étudiant s’adresse à des personnes ou des groupes qui se trouvent dans des lieux de vie (domicile, travail, école...).

Haut de page